Pascal Bruckner

Pascal Bruckner est un romancier et un essayiste né à Paris le 15 décembre 1948.






Mes lectures : Misère de la prospéritéL'euphorie perpétuelleLa tyrannie de la pénitence, Les voleurs de beauté, Les ogres anonymes




 

Il passe son enfance entre l'Autriche, la Suisse et la France. Il étudie notamment chez les jésuites à Lyon.

Il poursuit ses études à Paris, au lycée Henri-IV (hypokhâgne et khâgne), à l'Université de Paris I et à l'Université de Paris VII, puis à l’École pratique des hautes études.

Sa thèse de doctorat, consacrée à l'émancipation sexuelle dans la pensée du socialiste utopique Charles Fourier (« Le corps de chacun est accessible à tous »), a été dirigée par Julia Kristeva (et soutenue en 1975 à l'Université Paris VII).

Depuis 1986, il enseigne dans des universités américaines, notamment celle de New York. Depuis 1990, il est maître de conférence à l’Institut d'études politiques de Paris. Il collabore au Nouvel Observateur et au Monde.

Pascal Bruckner est un écrivain prolifique, il s’illustre d’abord aux côtés des « nouveaux philosophes ».

On retient de lui : Parias, ou la tentation de l'Inde, Lunes de fiel (adapté à l'écran par Roman Polanski), et Les Voleurs de beauté (Prix Renaudot en 1997). Parmi les essais, citons :

De 1983 à 1988, il a été membre du conseil d'administration d'Action contre la faim.

Il est par ailleurs signataire de l'appel de soutien à l'Initiative de Genève[1], plan de paix alternatif prévoyant la création d'un État palestinien aux côtés d'Israël.

De 1992 à 1999, il milite contre l'agression serbe en ex-Yougoslavie, en Croatie d'abord, puis en Bosnie et au Kosovo. En 1999, il défend l'intervention militaire de l'OTAN contre les forces serbes. En mars 2003, favorable à la destitution de Saddam Hussein, il appuie l'intervention militaire en Irak dans un article paru dans Le Monde, cosigné avec un groupe d'intellectuels, notamment Romain Goupil et André Glucksmann, qui participeront, trois ans plus tard, à la création de la revue d'orientation pro-occidentale Le Meilleur des Mondes. Deux ans plus tard, il critique dans Le Figaro l'impréparation de l'armée américaine, ainsi que l'usage de la torture à Abou Graib.

Outre ses activités d'écrivain, Pascal Bruckner est éditeur chez Grasset et chroniqueur au Nouvel Observateur.

 

Bibliographie

Essais

Romans et récits

  • Allez jouer ailleurs, Le Sagittaire 1976
  • Lunes de fiel, Seuil 1981, adapté au cinéma par Roman Polanski.
  • Parias, Seuil 1985.
  • Qui de nous deux inventa l'autre ?, Gallimard 1988
  • Le divin enfant, Seuil 1992.
  • Les Voleurs de beauté, Grasset 1997 (prix Renaudot).
  • Les ogres anonymes, Grasset 1998.
  • L'amour du prochain, Grasset 2005.
  • Mon petit mari", Grasset 2007.

Livres jeunesse [modifier]

  • Le palais des claques, Points-Virgule Seuil 1986.
  • Au secours, le Père Noël revient (illustré par Hervé Di Rosa), Seuil 2003.
.