Hypothermie de Arnaldur Indridason

Publié le par Ronnie

9782864247234[1]Quatrième de couverture : Un soir d'automne. Maria est retrouvée pendue dans son chalet d'été sur les bords du lac de Thingvellir. Après autopsie, la police conclut à un suicide. Quelques jours plus tard, Erlendur reçoit la visite d'une amie de cette femme qui lui affirme que ce n'état pas "le genre" de Maria de se suicider et qui lui remet une cassette contenant l'enregistrement d'une séance chez un médium que maria était allée consulter pour entrer en contact dans l'au-delà avec samère. Celle-ci lui avait promis de lui envoyer un siggne; Au pays du fantastique et des fantômes, aussi dubitatif que réticent, le commissaire Erlendur, troublé par l'audition de la cassette, se sent obligé de reprendre l'enquête à l'insu de tous.
Il découvre que l'époux de Maria n'est pas aussi fiable qu'il en a l'air et ses investigations sur l'enfance de la suicidée, ses relations avec un mère étouffante vont le mener sur des voies inattendues semées de secrets et de douleur.
Obsédé par le deuil et la dispartion, harcelé par les frustrations de ses enfants, sceptique devant les croyances islandaires, bourru au coeur tendre, le commissaire Erlendur poursuit sa recherche sur lui-même et rafle tous les suffrages des lecteurs.

En Islande, Intrigues et retours de situation sur le modèle de Fred Vargas. J'ai découvert récemment la littérature nordique et je n'ai pas été déçue. (après la trilogie de Stieg Larsson en Suède et Petits suicides entre amis en Finlande) 

Publié dans Policier

Commenter cet article